Journées d’études 2010

Afroamérica hoy
Afro-América hoje
Les Amériques noires aujourd’hui

7.-8. Mai 2010 | 7 al 8 de mayo 2010

Universität Zürich | Völkerkundemuseum | Pelikanstrasse 40 | 8001 Zurich

Organización | Martín Lienhard | Romanisches Seminar der Universität Zürich|Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CALL FOR PAPERS (investigadoras/es jóvenes)

A lo largo de los años 1930-1960, aproximadamente, una pléyade de investigadores, de escritores y de artistas (entre ellos Fernando Ortiz, Melville Herskovits, Lydia Cabrera, Roger Bastide, Alfred Métraux, Alejo Carpentier, Jorge Amado, etc.) elaboraron una imagen relativamente coherente de lo que eran – a sus ojos – las sociedades, las culturas y, en particular, las religiones afroamericanas de su tiempo. En los últimos cincuenta años, la situación de las comunidades o grupos afroamericanos de América Latina y el Caribe ha experimentado profundas transformaciones en cualquiera de los aspectos de su vida. Al mismo tiempo, se han ampliado y diversificado los estudios afroamericanos, a menudo gracias a los aportes de investigadores procedentes de los propios sectores afroamericanos ; se han afirmado, al mismo tiempo, numerosos escritores y artistas afroamericanos.

Objetivo de estas jornadas interdisciplinarias será contribuir a un balance 1) de las transformaciones político-sociales y culturales que experimentaron las comunidades o los sectores afroamericanos en los últimos cincuenta años y 2) de los nuevos rumbos de la investigación, la literatura y las artes visuales de/en Afroamérica.

Ponentes confirmados : Aline Helg (Université de Genève), Jeferson Bacelar (UFBA, Salvador da Bahia), Gerardo Fulleda (Director del Teatro Rita Montaner, La Habana), Waldir Xavier (cineasta, Rio de Janeiro), Michaelle Ascencio (Universidad Central de Venezuela, Caracas), Moema Parente Augel (Universität Bielefeld), Rosario Nava (fotógrafa, México)

Dos « foros » se reservarán a investigadoras/es jóvenes que han trabajado o están trabajando sobre algún aspecto de la temática del coloquio. Invitamos a quienes desean participar en estos foros a someternos, hasta el 31 de diciembre de 2009, sus propuestas (con título y resumen) a Martín Lienhard (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Las intervenciones serán de 20 minutos, más 10 para el debate. Como el cupo está limitado, el comité organizador se reservará el derecho de seleccionar, hasta el 25 de enero de 2010, las propuestas que más se adecúen a los propósitos del coloquio.

La Sociedad suiza de americanistas (SSA/SAG) admite, como lenguas de trabajo, el español, el portugués, el inglés, el alemán y el francés. Para facilitar la comunicación y los debates, les recomendamos, sin embargo, servirse del español, del portuguéso, eventualmente, del inglés.

Evolution d'une société académique

La Société suisse des Américanistes a été fondée en 1949. A ses débuts, elle regroupait essentiellement des anthropologues et des ethnologues suisses qui conduisaient des recherches dans les trois Amériques. Par la suite, la Société a intégré des membres d'autres pays et s'est ouverte à de nombreuses disciplines comme la géographie, l'art, l'histoire, la littérature, la sociologie, l'économie, etc. Elle réunit « les personnes qui s'intéressent aux trois Amériques » afin de générer « une meilleure connaissance scientifique et humaine de ces trois sous-continents, notamment de leurs composantes multiculturelles » (art. 3 des statuts de la SSA). Actuellement elle compte environ 300 membres (individuels ou collectifs). Les membres proviennent d'une variété de disciplines, y compris, l'anthropologie, l'archéologie, l'art, l'éducation, l'économie, la géographie, l'histoire, les droits humains, le droit, la philosophie, la linguistique, la sociologie et les études urbaines. La Société dispose d'une importante bibliothèque thématique hébergée par le Musée d'ethnographie de Genève MEG. La SSA est membre de l'Académie Suisse des Sciences Humaines et Sociales (ASSH).

 

Une Société ouverte : Culture et science

La Société suisse des Américanistes, dont le siège se trouvent a Genève, a pour but de réunir les personnes qui s’intéressent aux trois Amériques, en recherchant en particulier le concours actif de membres originaires de ces régions, et de promouvoir une meilleure connaissance scientifique et humaine des domaines relevants à l'anthropologie, à l'histoire, la linguistique et à l'ethnographie. Elle y contribue par la publication d'un Bulletin annuel, comprenant des articles en français, en allemand, en anglais, en espagnol et en portugais. La Société cherche à mettre en rapport les personnes qui s'intéressent à ces études.

La SAG-SSA favorise l'échange d'idées et d' informations entre chercheurs de diverses disciplines qui étudient la l'histoire, la littérature et la culture de l'Amérique. La Société promeut l'échange d' idées et d'informations entre ses membres à travers un bulletin d'information "LA Revista", un forum pour l'échange des inquiétudes des membres, par le biais d'un Newsletter électronique, et à travers des réunions, des conférences, des séminaires, des colloques, des projets de recherche conjoints, et tout autre moyen que la Société jugerait appropriée.

Des nouvelles voies

Aujourd'hui, la société veut augmenter son impact et ouvrir ses activités à un public plus large. En plus des activités strictement pédagogiques comme les séminaires, les conférences et la publication du Bulletin, considérés comme essentiels augmenter son offre pour:
• enrichir les propositions de production culturelles et universitaires structures associatives et les individus non qualifiés:
soutenir la recherche et des conférences ou des colloques et des documents audiovisuels artistiques afin d'obtenir une image plus
complète.
• créer des interfaces ou des champs d'action pour sensibiliser un plus larges questions évoquées et défendues par le public SSA.

Un réseau internationale de recherche et de divulgation scientifique et culturelle

La SSA réunit « les personnes qui s'intéressent aux trois Amériques » afin de générer « une meilleure connaissance scientifique et humaine de ces trois sous-continents, notamment de leurs composantes multiculturelles ». Actuellement elle compte environ 300 membres (individuels ou collectifs). Les membres proviennent d'une variété de disciplines , y compris , l'anthropologie , l'archéologie , l'art , l'éducation , l'économie , la géographie , l'histoire , les droits humains , le droit , la philosophie , la linguistique , la sociologie et les études urbaines. La SSA est une organisation à but non lucratif dont le financement dépend en sa majorité des contributions payées par ses membres, leurs projets bénéficient également du soutien financier de l'ASSH. Vous pouvez devenir membre de notre Société et de soutenir nos programmes.

La Société suisse des Américanistes admet comme langues de travail l’espagnol, le portugais, l’anglais, l’allemand et le français. Afin de faciliter la communication et le débat, la Société propose l’utilisation de l’espagnol, le portugais ou bien, l’anglais.

Activités principales de la SAG-SSA

:: L'organisation de Journée d'Etudes tous les deux ans
:: La publication d'une revue scientifique intitulée Bulletin de la SSA pour les numéros 1-70 qui est devenue LA Revista à partir du numéro 71
:: L'organisation de conférences et de colloques
:: La publication d'une Newsletter (version électronique)
:: La gestion d'une collection importante de ressources bibliographiques et d'un fond de documentation américaniste
:: La gestion, création et maintenance du site web : www.sag-ssa.ch
:: Un forum en ligne où des chercheurs issus d’horizons divers pouvaient se rencontrer, échanger leurs idées, confronter leurs points vue, partager leurs données.

TOP